Les chaussures en cuir Mode

Le cuir est le résultat d’un traitement de peaux animales qui sont d’abord salées puis dessalées. Arrivées à la tannerie, les peaux subissent le « travail de rivière » – cinq étapes où la peau est préparée au tannage. Grâce au tannin, substance naturelle phénolique, la peau est transformée en cuir. Le cuir, matériau ancien mais toujours apprécié au 21ème siècle, est encore largement fabriqué en France.

Le cuir jusqu’à aujourd’hui

La transformation de peaux animales en cuir est due, pour les premières fois, au hasard. C’est lorsque l’homme devient sédentaire qu’il utilise les peaux des bêtes, qu’il tue pour se nourrir, pour se protéger du froid, se chausser et construire un habitat. Les peaux fraiches se dessèchent, racornissent, entrent en putréfaction, on découvre le procédé du tannage en utilisation des jus végétaux. Les plus vieilles chaussures en cuir retrouvées en Arménie, datent du 4ème siècle avant Jésus-Christ. Otzï, homme de Similaun, ayant vécu entre 3 350 et 3 100 avant J.-C, portait des mocassins en cuir de cerf avec des semelles en peau d’ours.
L’industrialisation arrive au 19ème siècle avec les dépôts de brevets concernant les méthodes de tannage, elle conduit à la fermeture des ateliers familiaux. A l’heure actuelle, la moitié des productions de cuir sont transformées en chaussures.

 

L’utilisation actuelle du cuir

L’industrie du cuir est certainement l’une des plus anciennes dans l’histoire de l’humanité et son utilisation principale concerne la fabrication de chaussures en cuir. Sa résistance, sa durabilité et son confort en font un matériau très apprécié. Actuellement, les peaux de bovins sont les plus utilisées pour l’ameublement car elles sont facilement disponibles et se prêtent à de nombreuses modifications.
La filière du cuir est très présente en France et s’exporte très bien, elle participe à la renommée industrielle française. En effet, l’industrie du cuir représente à elle-seule 8 000 entreprises pour 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires et emploie 80 000 personnes. La société Repetto, célèbre fabricant de chaussons de danse et de chaussures, souhaite tripler sa production d’ici quatre ans et envisage de recruter 150 personnes.

 

Un exemple de fabrication française

Chez Art Peaux, créateur de chaussures de cuir à Lyon, la fabrication se fait de façon artisanale et réalise de nombreux modèles, classiques et originaux. La tige de la chaussure est composée de plusieurs pièces, découpées à la main, et ensuite assemblées à l’aide de coutures très solides, qui doivent résister aux tensions dues à la marche à pied. La tige est trempée dans l’eau froide pour la rendre malléable et pouvoir lui donner la forme souhaitée. La tige est ensuite montée avec la pièce en cuir sur laquelle repose le pied. Le semellage est la dernière étape importante. Les talons des chaussures sont également composés de plusieurs couches de cuir.
En France, de nombreuses sociétés fabriquent encore des chaussures de cuir, qu’il s’agisse de chaussures modernes ou de chaussures historiques. Les artisans français maîtrisent les techniques du tannage et celles de création des chaussures, notamment dans la réalisation de produits de luxe.

 

A mon avis !

Maintenant, il est vrai que l’on peut trouver des chaussures à tout les prix et bien souvent les articles moins chers sont plus variés en modèle, en coupe et même en design. Et puis on se dit, oui mais si j’achète 5 paires de chaussures à 20 euro c’est toujours mieux d’en prendre une seule à 100 euro et puis, quand elles seront finies, je les jette tout simplement.

C’est vrai et c’est faux, car les chaussures en cuir ont une durée de vie nettement supérieur aux autres, au niveau du confort et du rendu du fini, c’est sans comparaison et une autre chose, au niveau de la respiration de vos pieds, porter le synthétique et les cuir toutes une longue et dure journée de travail et enlevez-les le soir et vous « SENTIREZ » (avec le nez) vite la différence, et oui …

 

Voilà, laissez-moi vos impressions et commentaires.

 

A++

Nico


Nicolas A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *